Le chiffre

Charbon : la consommation mondiale devrait stagner d'ici 2022, malgré une hausse en Asie

©Rudmer Zwerver/Shutterstock

La consommation mondiale de charbon devrait rester pratiquement stable entre 2017 et 2022, selon le rapport annuel de l'AIE consacré à cette source d'énergie. 

Entre 2017 et 2022, la consommation mondiale de charbon devrait rester pratiquement stable, selon le rapport annuel de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui prévoit une croissance moyenne de 0,5 % par an pour cette source d'énergie hautement polluante. La consommation devrait ainsi s'établir à 5,534 milliards de tonnes d'équivalent charbon (Mtce) en 2022, contre 5,357 milliards aujourd'hui. En outre, la part du combustible fossile dans le mix énergétique mondial devrait chuter à 26 %, contre 27 % en 2016, en raison d'une croissance plus faible que pour les autres sources d'énergie.

La demande de charbon est en baisse aux Etats-Unis, en Chine et dans l'Union européenne, mais continuera à augmenter dans certains pays d'Asie et notamment en Inde, où la croissance est actuellement la plus forte. Des hausses qui s'expliquent principalement par des besoins énergétiques de plus en plus importants pour la production d'électricité. Dans cette optique, l'AIE recommande l'adoption de mesures urgentes pour le développement des technologies de captage et de stockage du carbone « sans quoi le défi climatique sera beaucoup plus difficile à résoudre ».

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.