Le chiffre

New York part en croisade contre l'industrie pétrolière

©Pataradon Luangtongkum/Shutterstock

Le maire de New York, Bill de Blasio, a annoncé mercredi que la ville allait attaquer en justice cinq compagnies pétrolières, accusées d'avoir une responsabilité dans le réchauffement climatique. 

New York déclare la guerre au pétrole. La Ville a annoncé mercredi 10 janvier, par l'intermédiaire de son maire, Bill de Blasio, qu'elle comptait poursuivre en justice cinq géants de l'industrie -BP, Exxon Mobil, Chevron, ConocoPhillips et Shell- en raison de leur contribution au réchauffement climatique.

Dans sa déclaration, le maire de New York a notamment pointé la « cupidité » des groupes d'énergies fossiles qui en « connaissent les effets et ont délibérément induit le public en erreur pour protéger leurs profits ». En parallèle, il a aussi annoncé l'intention de se débarrasser de 5 milliards de dollars d'investissements dans des sociétés actives dans les énergies fossiles.

Selon Bill de Blasio cette décision doit contribuer à la « défense des générations futures » et les compagnies pétrolières doivent maintenant « assumer les coûts nécessaires pour rendre la ville de New York plus sûre et résiliente ».