Sondage

Magasins de vente en vrac : Paris lance un appel à projets

©James Mattil/Shutterstock

La ville de Paris encourage le commerce alimentaire 100 % « vrac » en lançant un appel à projets. Une initiative qui s’inscrit dans le développement d’une « économie circulaire » pour la capitale.

Mettre fin au gaspillage alimentaire et les emballages superflus, c’est la promesse des magasins de vente en « vrac ». À l’image de Day by Day, on achète en quantité désirée et avec des emballages réutilisables.

Tandis qu’Anne Hidalgo poursuit son chemin pour faire de Paris une ville durable, la municipalité a lancé un appel à projets. Il concerne non seulement l'ouverture de  magasins de vente en vrac, mais aussi d'ateliers de réparation. Les candidats retenus pourront bénéficier d'une aide à la recherche d'un local, d'une aide au démarrage et de subventions.

L'économie circulaire mise en avant

Cette initiative de « commerces circulaires » s’inscrit dans le cadre du projet « d’économie circulaire » du Grand Paris, lancé l’été dernier. « La ville de Paris a adopté en juin 2017 un plan ambitieux pour le développement de l’économie circulaire sur son territoire. Pour assurer cette transition nécessaire vers une économie moins gourmande en ressources, la ville souhaite notamment soutenir le développement de commerces qui ne génèrent pas de déchets, ou qui permettent d’éviter la production de déchets en offrant une seconde vie aux objets. », précise la municipalité. 

Les parisiens avaient déjà soulevé l’idée de voir l’émergence de ce type de projet dans leur ville, notamment à travers le Budget Participatif.

Le dépôt de dossier est ouvert jusqu’au 30 mars prochain. Les candidats à la recherche d'un local doivent quant-à eux se manifester avant le 31 janvier 2018.

Seriez-vous prêts à faire toutes vos courses dans des magasins de vente en vrac ?

Choix