id d'ailleurs

Finlande : le vent pour faire avancer les cargos

©FleetMon.com

Le commerce international se fait essentiellement via d’immenses cargos, responsables de 2,2 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. La société finlandaise Norsepower a mis en place, il y a trois ans, sur le navire « Estraten », le « rotor sail », un ancien système composé de rotors et de pales sur de grands cylindres. C’est l’effet Magnus. Le vent en s’engouffrant dans les cylindres crée une différence de pression entre l’avant et l’arrière du bateau, poussant ainsi le navire vers l’avant. Ce dispositif permet de réduire la consommation de carburant. Le dispositif sera testé prochainement sur un pétrolier de la compagnie danoise Maersk d’ici 2018-2019.

Norsepower estime que si les entreprises maritimes mettaient en place ce système, l’industrie du transport pourrait faire une économie de 7 milliards d’euros par an, l’équivalent de 400 tonnes de pétrole économisées. Selon les estimations de l’Organisation Maritime Internationale, la pollution générée par le transport de marchandises pourrait augmenter de plus de 250 % d’ici 2050 si rien n’est fait pour changer la donne.

 

#TousActeurs
Investir

L'atelier Fabrikka®

La première agence de communication visuelle dédiée au monde de l'Art et du Spectacle Vivant.

Avec cette promesse, ID innove et permet de médiatiser des solutions accessibles à tous pour une société plus durable; un monde où s'informer revient à agir, où chaque information amène à des solutions concrètes. A vous de choisir !
A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.