ID de saison

La clémentine, un fruit de saison riche en vitamine C

©Julija Djimitrijeva/Shutterstock

Chaque semaine, nous vous proposons de (re) découvrir un fruit ou un légume de saison accompagné d'une recette « bas-carbone ».

La clémentine, son histoire et ses bienfaits !

Sa saison

En France, la saison de la clémentine est courte, novembre et décembre pour celle de Corse et pour d’autres variétés jusqu’en février. Les clémentines que nous trouvons le reste de l’année sont importées.

Son histoire

La clémentine est, au début du XXe siècle, le fruit d’un croisement naturel entre une fleur de mandarinier et du pollen d’oranger à Oran chez un religieux agronome : le père Clément. D’où le nom de clémentine qui lui sera attribué en 1902 par la société d’horticulture d’Algérie. Ce fruit, sans pépin, se diffuse sur les bords de la Méditerranée. Cultivée en Corse dès 1925 elle y bénéficie en 2007 d’un label IGP (Indication Géographique Protégée).

Son mode de consommation

A maturité la clémentine de Corse est orangée mais reste légèrement verte. Ce vert est un signe de qualité, elle n’a pas été déverdie en chambre froide, ni subi de traitement. Cuisinée, la clémentine enrichit et parfume, des plats salés avec de la volaille, du poisson, des crustacés ou des salades et des desserts sucrés.

Ses qualités nutritives

Cet agrume à chair juteuse, acidulée et sucrée est peu calorique mais riche en vitamine C, donc bienvenu en hiver.

Son poids carbone

Le poids carbone de la clémentine locale en saison n’est que de 800 g de CO2 pour un kg de produit, mais hors saison venant de Méditerranée ou de plus loin encore ce poids est 4 à 5 fois plus lourd.

Le poids carbone de la recette n’est que de 416 gr de CO2 par portion. Mais ce délicieux dessert, avec 700 calories par part, est à consommer avec modération.

Pour limiter le gaspillage

Consommée comme fruit, la peau de la clémentine est généralement jetée, même si elle peut être râpée pour en faire un zeste. Mais ces fruits, avec leur peau, peuvent faire de délicieuses clémentines confites.

La recette du chef engagé dans le végétal : Caroline Vignaud

©Gaël Nicolet/ID