Sondage

« L'aide au maintien » des agriculteurs bio finalement maintenue ?

©Wirachaiphot/Shutterstock

Les  « aides au maintien » de l'agriculture biologique seront maintenues jusqu'en 2019, ont décidé les députés en commission, ce jeudi 9 novembre.

Les députés ont prorogé jeudi 9 novembre en commission « l'aide au maintien » en faveur de l'agriculture biologique jusqu'en 2019, alors que le gouvernement l'avait supprimée dans son projet de budget. « La prolongation de l'aide au maintien jusqu'en 2019 permet de garantir une visibilité étendue aux agriculteurs et de leur offrir la possibilité d'anticiper la fin des aides et sa répercussion éventuelle sur leurs revenus souvent très faibles », a justifié l'auteur de l'amendement Eric Alauzet ( LREM, ex-écologiste ), voté en dépit de l'avis défavorable du rapporteur général Joël Giraud ( LREM, issu du PRG ).

L'amendement, qui devra être revoté en séance pour être adopté, relève aussi de 40 à 60 % la part de bio nécessaire à l'obtention de l'aide « afin d'accélérer la conversion vers une agriculture 100 % biologique », selon M. Alauzet.

L'Etat avait annoncé fin septembre qu'il allait cesser à partir de 2018 de verser des « aides au maintien » des agriculteurs biologiques, pour se « recentrer » sur les « aides à la conversion » destinées à lancer des débutants du bio. Les aides au maintien versées après les trois premières années d'activité étaient essentiellement destinées à stabiliser et pérenniser une jeune exploitation bio. « C'est au marché de soutenir le maintien de l'agriculture biologique car la demande est là et il faut que nous soyons collectivement en capacité d'y répondre », avait justifié le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert ( LREM, ex-socialiste ).

Avec AFP

Les « aides au maintien » des agriculteurs biologiques doivent-elles être supprimées ?

Choix
A lire aussi
Commentaires
Par Ouy Ponpon - le 15/11/2017

Attention !

Cet article est erroné ! L'amendement en question ne concerne pas l'aide au maintien, mais le crédit d'impôt pour les agriculteurs bios. Ce qui n'a donc rien à voir. Il était d'ailleurs déjà prévu de prolonger ce crédit, cet amendement est donc inutile. Pire ! Il va durcir les conditions d'accès au crédit !!!!
A savoir d'ailleurs que ce sont les financements qui ont été restreints sur l'aide au maintien. L'aide en elle-même n'a pas été supprimée, les régions pourront par ailleurs trouver d'autre financement pour la poursuivre si elles le souhaitent. Ce qui ne sera pas évident, il faut en convenir.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.