Chronique conso

Kit de survie pour des fêtes écolo, radines et dernière minute

©Bee Made

Récup, fait-main, éthique, local : vous connaissez déjà les mots clés pour traverser ces fêtes sans trop de dommages pour la planète. Voici quelques idées simples et rapides pour y parvenir en douceur.

Je n’ai pourtant pas encore avalé la moindre truffe au chocolat. Mais je souffre déjà d’écœurement. Les titres des médias font se côtoyer les préparatifs outranciers de Noël avec la crise climatique, l’aggravation des inégalités entre pauvres et riches. Alors comment échapper à la crise existentielle, en cette période de fête ? On connaît maintenant la solution. Les conseils pour éviter la débâcle écolo des repas de fin d’année abondent dans les médias : récup’, fait-main, éthique, local… Et bien sûr, nous devons redonner du sens à la fête, partager de l’amour à gogo et prendre du temps pour ça, ralentir même… Le problème, c’est que je n’ai pas commencé à broder des coussins sur du tissu recyclé dès septembre, pas non plus tricoté des écharpes et des bonnets tout l’été. Je n’ai pas préparé de bocaux de citrons confits en novembre, ni passé mes week-ends derniers à cuire de jolis petits biscuits. Quant aux sapins bio, ils ne poussent malheureusement pas en bas de chez moi.

Passer des journées entières à préparer cette fin 2017 ? Non merci… Mais j’ai tout de même très envie de boire du vin chaud à la cannelle devant la cheminée avec les gens que j’aime. On chantera en cœur en se promettant d’apprendre à faire du feu avec des silex en 2018, en prévision de la fin du pétrole et de l’effondrement qui vient. Pour sortir de cette épreuve la tête haute, sans douleur et sans se ruiner non plus, voici quelques suggestions: un kit de survie pour des fêtes écolo, radines et dernière minute.

Le sapin « c’est moi qui l’ai fait »

Les propositions de sapins à réaliser soi-même sont toutes plus créatives les unes que les autres : pyramides artistiques de livres, assemblages de branches ou de palettes, dessin raffiné sur un grand mur en ardoise. Sur la photo, c’est très réussi. Dans la vraie vie, quand on n’est pas doté de l’expérience d’un designer, on opte pour une version simple. Rendons gloire à la blogueuse du site Bee Made pour cette idée modeste et géniale : un sapin composé de photos collées sur un mur. Il est impossible à rater, même si on ne sait rien faire de ses dix doigts. Et les invités vont fondre de tendresse devant vos souvenirs d’enfance convertis en déco de Noël.

Le « faux gras »

Promis, juré, cette année, vous ne craquerez pas sur les toasts de foie gras. Les repas ne seront pas l’occasion d’une overdose carnée. Et de l’entrée au dessert, le végétal sera la star. On commence par un « faux gras », ou foie gras vegan, à base notamment de pois chiches, champignons, épices, armagnac ? La recette simple et alléchante est ici en vidéo.

Confettis qui défoulent

Fabriquer des confettis en recyclant ses factures, les mauvaises nouvelles imprimées en 2017 et les prospectus reçus dans la boîte aux lettres malgré l’autocollant « stop pub », ça défoule. L’exercice peut même remplacer la méditation quotidienne ou rentabiliser les heures passées devant des séries télé : empiler les feuilles, leur découper des franges, puis couper dans l’autre sens. Le tuto, simple comme un jeu d’enfants, est ici.

Du seconde main, même pour les ados

Inutile de vous donner l’adresse du Bon Coin pour trouver des jouets d’occasion, vous la connaissez déjà. Mais pour les ados accros à la techno (et les non ados aussi), comment s’en sort-on ? Grâce au marché du reconditionnement qui se développe. Sur Back Market, par exemple, on commande en quelques clics smartphones, tablettes, ordinateurs, casques ou enceintes d’occasion. Leur état de marche est contrôlé et ils sont accompagnés d’une garantie.

Cadeaux immatériels

Places de concert ou de cirque, invitation dans un bon restaurant, bon pour un massage ou pour un mois de ménage… Les cadeaux immatériels ont tout bon. Et quand ils permettent de découvrir la richesse des plantes sauvages comestibles et médicinales, grâce à des promenades dans la capitale et ses environs, on frôle le cadeau parfait.

Bocal à cookies

Pour finir, on vous offre la recette du cadeau « Do it yourself » inratable, prêt en dix minutes, pas ringard, joli et presque universel (j’ai beau chercher, je ne vois pas à qui cela peut déplaire). Le bocal à cookies contient tous les éléments nécessaires à la fabrication de gâteaux régressifs. Il est à ouvrir en cas d’urgence et existe aussi en version vegan. Note à moi-même : prévoir d’en fabriquer deux ou trois en plus, pour avaler quelque chose de solide avec mes tisanes detox des lendemains de fêtes.