ID d'ailleurs

Angleterre : des cosmétiques à base de déchets de fruits

©All kind of people/Shutterstock

Cerises, noix de coco, framboises, pastèques, pêches, citrons... Les résidus de ces fruits sont transformés en baumes à lèvres par la société FRUU qui s’est lancée dans l’aventure du cosmétique durable. En récupérant les déchets d’une quinzaine de fruits bio, la start-up britannique a lancé sa première gamme de baumes à lèvres organiques et 100 % home made.

Tout en s’intéressant au recyclage d’une partie des centaines de tonnes de fruits jetées chaque année dans le monde et en aidant les agriculteurs à écouler leur invendus, FRUU reverse une partie de ses bénéfices au WWF. Les produits faits main sont fabriqués sur commande. Le créateur, Terence Chung, a reçu le prix « The Formations Company Entrepreneur Award 2017 ». La start-up précise que les produits ne contiennent pas de protéines animales et ont obtenu la certification PETA. Entre 2.5 à 5 livres sterlings, la société propose des prix abordables grâce à un coût de production très bas et une matière première durable et régulière.